timanina

nouvelle piscine à romont

concours 2015, 2ème prix

 


collaboration : klr architectes


Implanté dans un contexte vague, entre quartier d'habitations et larges espaces paysagers, le complexe scolaire et sportif s'installe naturellement dans la légère pente du terrain, parallèlement aux courbes de niveau. Par sa position rigide le long de la route d'Arruflens et sa volumétrie stable, le bâtiment assume son rôle de nouveau repère, d'élément public qui lie les différents espaces existants aujourd'hui désunis. Les aménagements extérieurs sont conçus de manière à relier le centre d'activités de bicubic, le cycle d'orientation, la vielle ville et les quartiers d'habitation situés au Sud-Est. La fluidité et l'échelle des espaces extérieurs proposés permettent de définir une nouvelle place de quartier qui absorbe et articule le passage de la zone bâtie à la zone paysagère. Le bâtiment s'implante de manière à anticiper les futurs besoins d'équipements sportifs et communs en laissant à disposition un large espace vert au Sud-Est et Sud-Ouest. Le bâtiment s'organise de manière simple. Les fonctions liées à la piscine sont au rez-de-chaussée, la partie sportive et le conservatoire à l'étage, et les locaux techniques au sous-sol. Le projet propose une lecture directe des matériaux utilisés pour le système porteur. Le béton armé reste visible, une préférence sera donnée pour l'utilisation de béton recyclé. En façade le béton est travaillé, sculpté et évidé par zones pour devenir un élément de protection solaire qui crée des ambiances et des lumières tamisées, à l'image de vitraux ou de moucharabieh. Ce dispositif confère au bâtiment une certaine abstraction tout en résolvant les éléments techniques et climatiques de protection solaire et de ventilation naturelle. Dans sa conception et sa matérialisation le projet dirige son objectif vers une contribution au développement durable. Au niveau constructif et structurel, le projet a été développé de manière à garantir au maître de l'ouvrage une réalisation économique, écologique, simple et efficace. Du point de vue énergétique, notre proposition consiste en une architecture équilibrée sur l'aspect climatique, c'est-à-dire un bâtiment qui réagit au climat local. Il compose avec le climat plutôt que s'y oppose. Cela se traduit, en hiver, par une très bonne protection contre le froid et, en été, par un recours à la ventilation naturelle.