oru

construction d'une usine

projet 2013réalisation 2015

 

Quand j'étais enfant, mes frères s'amusaient par jour de grosse pluie à fabriquer des bateaux qu'ils plaçaient délicatement sur le cours d'eau formé par l'inondation devant nos fenêtres ! On trouvait ça amusant, on avait presque l'impression d'avoir inventé quelque chose, fait perdurer un secret que nous avait appris notre père. En réalité, nous ignorions que notre activité relevait de l'art au Japon, pays où elle vit le jour… et que sa transmission orale lui avait jadis donné son premier souffle de vie. Car l'origami est bien une activité du pays du soleil levant, et se définirait tout simplement ainsi : l'art du pliage. Le terme descend des mots japonais oru, qui signifie " plier " et Kami, "papier ". Cette activité a vu le jour lors de l'invention du papier, au Ier siècle par les Chinois. L'invention traverse vite la mer et se rend au Japon. Alors que l'origami chinois est surtout porté sur le découpage et le collage, l'origami japonais est axé sur le seul pliage. Il s'illustre tout d'abord dans les cérémonies sous forme d'offrandes, ce qui explique d'ailleurs pourquoi le terme Kami " papier ", est également un homonyme des mots " esprit " et " dieu ".