lex insula

nouvelle faculté de droit de l'université de fribourg

concours 2014, 3ème prix

 


collaboration : atelier d'architecture dominique rosset


Le site se trouve à un endroit stratégique pour le développement de la ville de Fribourg, à proximité de lieux emblématiques comme l’université de Miséricorde, la Gare, non loin du Théâtre, de l’espace piétonnier de la rue de Romont ou encore de la place Georges-Python. Dans sa configuration actuelle, le site est fractionné, caractérisé par une série d'éléments diviseurs, il est un résidu urbain, un arrière emprunt de toute qualité. Nous proposons d’inverser la situation en exploitant les potentialités du site que nous requalifions à partir de données nouvelles. Le projet vise à donner à ce morceau de ville une nouvelle attractivité et accessibilité afin qu’il appartienne à la scénographie urbaine de Fribourg. Face à la multitude de niveaux existants et au fractionnement du site, la mise en place d'un nouvel espace public de référence, le Campo, permet de définir une nouvelle clarté urbaine. L'espace du Campo, modelé avec souplesse par des pentes douces, génère les coutures/raccords à la ville et aux constructions existantes. Le projet assume le rôle et le caractère public de l'université et sa participation à la vie urbaine. Les volumes transcrivent une grande adaptabilité à la complexité du site par la souplesse de leurs formes et découpes. Dès lors, ils mettent judicieusement en valeur les bâtiments existants de la Tour Henri et de Miséricorde. Le Campo, espace paysager défini par les volumes, laisse apparaître des séquences spatiales riches et simples à la fois. Nouvel espace public de référence, le Campo est rythmé par les relations variées qu'il entretien avec les éléments constituant du lieu. Tantôt introverti ou semi privatif, tantôt ouvert sur la ville ou sur le paysage lointain des préalpes, il est un élément de vie universitaire et de communication avec la société.