elise

bâtiment de la police à fribourg

concours 2011, 5ème prix

 

La particularité du bâtiment administratif réside dans la confrontation entre une structure bois qui se doit d’être régulière et raisonnable en terme de portée, et un programme des locaux hétéroclite regroupant des espaces de tailles variables. Afin de concilier les deux et garantir la mise en place d’une structure bois efficace d’un point de vue structurel et économique, le bâtiment administratif s’organise sur une trame régulière avec au centre trois noyaux de béton et sur le pourtour une structure bois. La structure bois est régulière et répétée sur les trois niveaux. Les noyaux eux se rétractent ici et là, permettant d’élargir l’espace libre au delà de la « portée bois » pour intégrer des espaces plus profonds (salles de cours, salles de bla bla…). Les variations géométriques des noyaux et l’organisation sectorielle d’espaces aux dimensions fortement variables offrent des séquences spatiales à la fois riches et simples. Les trois étages se différentient ainsi les uns des autres avec notamment une plus grande générosité dans les espaces de circulation au rez (activités publiques) et une plus grand edensité dans les étages de bureaux.